Les couleurs
L’art infini de la couleur 

N°3 - ÉPICE Paris

Quand l’exigence nordique 
rencontre la poésie indienne.

La palette de couleurs est Ă©troitement liĂ©e Ă  notre Danemark natal confie Bess Nielsen, co-fondatrice d’Epice Paris avec le designer Jan Machenhauer. Ici, les couleurs vibrent singulièrement, très certainement du fait d’un ciel bas et d’un hiver long et sombre » poursuit-elle. Ces nuances au subtil Ă©clat puisent alors leur inspiration aussi bien dans les Ĺ“uvres de Michael Peter Ancher que dans les rues de Copenhague - oĂą l’utilisation de la couleur semble ĂŞtre Ă  la fois un Ă©quilibre et une source d’énergie nĂ©cessaires. 
Cette palette s’anime ensuite au rythme de ses tisserands indiens dans un heureux hasard qui rend, chaque Ă©tole, merveilleusement unique. La Maison Epice Paris, c’est par essence, l’art infini de la couleur. Le tout dans des tonalitĂ©s aussi vibrantes que dĂ©licates. Ces nuances singulières naissent au sein du studio de crĂ©ation Ă  Copenhague en collaboration avec Nina Hart. VĂ©ritable maĂ®tre coloriste, elle crĂ©e et peint chaque saison pour Epice, la nouvelle palette de couleurs Ă  l’aquarelle. Une fois dĂ©finies, ces nuances sont ensuite rĂ©alisĂ©es par nos artisans en Inde, grâce Ă  un savoir-faire aussi expert qu’intuitif ; les pates sont d’abord brunes, puis prennent leurs couleurs après traitement.

Un univers de contrastes.

Cet univers de contrastes offre alors autant de points d’appui pour évoquer les couleurs d’un jardin fantastique aux mille et un bouquets de fleurs, les tonalités gourmandes de fruits et autres agrumes de saison, ou encore des lignes géométriques récurrentes et pourtant jamais tout à fait les mêmes quand elles agitent avec force tout leur éclat. Ces tonalités racontent également avec passion, le bleu naturel du ciel et profond de la mer, la couleur insaisissable du vent venu du nord, le vert de l’herbe haute foulée par les pieds aux beaux jours, ou encore le jaune pénétrant du soleil … Chaque création semble conter une scène lumineuse avec ce soin attentif porté aux détails, à la manière des tableaux de maîtres. Epice Paris, c’est pour finir l’évocation d’un voyage extraordinaire qui regorge d’étoffes sémillantes et précieuses qu’on ne se lasse pas d’arborer. La magie peut alors opérer, pourvue qu’elle soit savamment colorée.