La collection été 2021 s’inspire de l’atmosphère des Sommer Hus, ces maisons d’été danoises qui étaient, à l’origine, des jardins ouvriers conçus aux abords des grandes villes, particulièrement autour de Copenhague, et qui permettaient de cultiver un potager lorsque l’on ne vivait pas dans ou à proximité d’une zone rurale. 

 

Koloni Have Hus 

Puis à partir des années 30 d’après-guerre, l’État permit d’y construire de petites maisons en bois en guise de lieu de villégiature, proches du bord de mer. En effet, pour apaiser les souffrances et privations liées à la guerre, l’État offrit aux danois la possibilité d’avoir une maison à proximité de leur domicile pour y passer le weekend ou les vacances en famille.

Cette communauté de maisons de jardin, communément appelée « Koloni Have Hus » répondait toutefois – et encore aujourd’hui, à un règlement strict : interdiction d’y vivre toute l’année mais uniquement durant les beaux jours, de mai à octobre. L’hiver, l’eau et l’électricité restent coupés sur ordre des autorités locales. Si la terre reste la propriété de l’État, les maisons appartiennent quant à elles aux particuliers qui peuvent vendre leur bien à un prix plafonné, permettant ainsi l’accession aux revenus les plus modestes.

 

La Belle vie

Il est facile d’imaginer, dans un pays au ciel bas et à l’hiver long et sombre, ce que ces Sommer Hus à proximité de la mer pouvaient représenter pour sa population. La promesse d’une échappée belle où le temps s’arrête ; l’éveil des sens grâce à un jardin en fleurs, l’odeur de l’herbe verte, le chant des oiseaux ou encore les rayons du soleil sur la peau. Encore aujourd’hui, c’est le temps du farniente, des apéros entre amis, des longs repas en famille ; celui des rires et d’un bonheur à portée de main. C’est toujours et encore le temps des vacances avec, en ligne de mire, la plage et son bleu vibrant.